interrègne

interrègne

interrègne [ ɛ̃tɛrrɛɲ ] n. m.
• 1355; lat. interregnum
Temps qui s'écoule entre deux règnes; intervalle pendant lequel un État est sans chef. Plais. Intérim.

interrègne nom masculin (latin interregnum) Période entre la mort du roi et le sacre de son successeur. Temps d'interruption, cessation momentanée d'une fonction par son titulaire.

interrègne
n. m. Didac. Intervalle de temps entre deux règnes.
|| Fig. Intervalle de temps pendant lequel un état est sans chef.

⇒INTERRÈGNE, subst. masc.
A. — Temps pendant lequel un royaume ou État se trouve sans souverain. Un long interrègne; période, temps d'interrègne; pendant l'interrègne. Denys lui-même, sortant de sa retraite après dix ans d'interrègne, remonta sur le trône (CHATEAUBR., Essai Révol., t. 2, 1797, p. 138). Supposons que, dans un interrègne, le roi de France étant absent ou douteux, les États Généraux se fussent divisés (J. DE MAISTRE, Pape, 1819, p. 31) :
Les frères de Louis XVI (...) prirent la situation telle qu'elle était, avec l'administration de l'an VIII et les Codes, laissant même à leur poste une grande partie des préfets et des sous-préfets de Napoléon. Jamais, dans l'histoire de la dynastie, il n'y avait eu d'aussi long interrègne...
BAINVILLE, Hist. Fr., t. 2, 1924, p. 138.
HIST. Le Grand Interrègne. Vacance du trône de l'Empire allemand entre la mort de Conrad IV (1254, extinction des Hohenstaufen) et l'élection de Rodolphe 1er de Habsbourg (1273). De mémorables événemens entourèrent son berceau [de Dante] : la Croisade de Tunis, la fin du Grand Interrègne par l'élection de Rodolphe de Habsburg, le second concile de Lyon (OZANAM, Philos. Dante, 1838, p. 63). Il y a eu des époques, la guerre de Trente ans, le Grand Interrègne, où l'Allemagne a souffert (BARRÈS, Cahiers, t. 11, 1918, p. 341).
P. anal. Le long interrègne stérile qui va du premier essaimage à la fécondation de la seconde reine (MAETERL., Vie abeilles, 1901, p. 294).
B. — P. ext. Vacance d'une fonction, d'un pouvoir. Interrègne ministériel. Fabrice Colonna, voyant l'état chancelant de la santé de Grégoire XIII, et ayant de grands projets pour l'interrègne (STENDHAL, Abbesse Castro, 1839, p. 231). Trois fois, durant trois interrègnes, M. Préaux remplit les fonctions de vicaire capitulaire (BILLY, Introïbo, 1939, p. 60).
Au fig. Interruption plus ou moins longue. Synon. vacance. La guerre ne profite à personne, elle est l'interrègne de la civilisation, la ruine de l'agriculture et du commerce (LAMART., Corresp., 1831, p. 158). Crise redoutable; interrègne spirituel (ALAIN, Propos, 1921, p. 284).
Prononc. et Orth. : [RR]. Att. ds Ac. 1694, 1718 : interregne, ensuite -règne. Étymol. et Hist. 1. 1364-73 « intervalle entre deux règnes » (BERSUIRE, Tit.-Liv., ms. Ste-Gen., f° 2b ds GDF. Compl.); 2. av. 1696 « temps pendant lequel une fonction n'est pas assurée par un titulaire régulièrement nommé » ici fig. (LA BRUYÈRE, Les Caractères, De la Femme, 45 ds Œuvres, éd. G. Servois, t. 2, 97). Empr. au lat. interregnum « temps qui s'écoule entre deux règnes »; sous la République « temps qui s'écoule entre la sortie de charge des consuls et l'élection de leurs successeurs », composé de inter « entre » et de regnum « autorité, souveraineté ». Fréq. abs. littér. : 37.

interrègne [ɛ̃tɛʀʀɛɲ] n. m.
ÉTYM. V. 1355; lat. interregnum « temps qui s'écoule entre deux règnes; intervalle qui sépare la sortie de charge des consuls, de l'élection de leurs successeurs »; de inter- « entre », et regnum. → Règne.
Didactique (histoire, politique) ou littéraire.
1 Intervalle de temps entre deux règnes. || Pendant l'interrègne, le trône est vacant. || L'interrègne, après la mort du Doge de Venise (Littré).Le grand Interrègne, entre la mort de Conrad IV Hohenstaufen, dernier Empereur germanique de cette lignée et l'élection de Rodolphe de Habsbourg (1254-1273). Intervalle pendant lequel un État est sans chef. || Vacance d'une fonction, d'un pouvoir. || Interrègne ministériel.
2 Fig. Littér. et par plais. Espace de temps entre deux fonctions, deux présences. Intérim.
0 (…) il les fait rompre avec leurs galants; il les brouille et les réconcilie avec leurs maris, et il profite des interrègnes.
La Bruyère, les Caractères, III, 45.

Encyclopédie Universelle. 2012.

Regardez d'autres dictionnaires:

  • Interregne — Interrègne Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L interrègne est la période qui existe entre deux règnes, et pendant laquelle il n y a pas de monarque. Elle est différente de la régence. L… …   Wikipédia en Français

  • interregne — Interregne. s. m. Intervale de temps entre deux regnes dans un royaume electif, pendant lequel il n y a point de Roy. Aprés la mort du Roy, il y eut un interregne de six mois. Il se dit aussi de quelques Estats gouvernez par des Souverains autres …   Dictionnaire de l'Académie française

  • Interrègne — Cette page d’homonymie répertorie les différents sujets et articles partageant un même nom. L interrègne est la période qui existe entre deux règnes, et pendant laquelle il n y a pas de monarque. Elle est différente de la régence. L histoire a… …   Wikipédia en Français

  • INTERRÈGNE — s. m. (On prononce les deux R.) C est, dans un royaume, soit héréditaire, soit électif, Un intervalle de temps pendant lequel il n y a point de roi. Après la mort de tel roi, il y eut un interrègne de six mois. Publier l interrègne.   Il se dit… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 7eme edition (1835)

  • interrègne — (in tèr rè gn ) s. m. 1°   Intervalle de temps pendant lequel, dans un royaume, il n y a point de roi.    Absolument. L interrègne, l intervalle entre la mort de Conrad IV et l élection de Rodolphe 1er en 1273.    Fig. •   Il [le directeur] les… …   Dictionnaire de la Langue Française d'Émile Littré

  • INTERRÈGNE — n. m. Intervalle de temps pendant lequel il n’y a point de roi, en parlant d’une Royauté, soit héréditaire, soit élective. Après la mort de tel roi, il y eut un interrègne de six mois. Par extension, Après la mort du doge de Venise, l’interrègne… …   Dictionnaire de l'Academie Francaise, 8eme edition (1935)

  • interregne — in|ter|reg|ne Mot Pla Nom masculí …   Diccionari Català-Català

  • Interregne (Russie) — Interrègne (Russie) Pour les articles homonymes, voir Interrègne. Dans l Histoire russe, l Interrègne désigne la période de trois ans qui s écoule entre la chute de Vassili IV Chouiski, en juillet 1610 et l avènement de Michel III Romanov, le 4… …   Wikipédia en Français

  • INTERRÈGNE (GRAND) — INTERRÈGNE GRAND (1250 1273) Quand, en 1250, disparaît l’empereur germanique Frédéric II de Hohenstaufen, il laisse deux fils, Manfred et Conrad, pour hériter de l’Empire et de son royaume sicilien. Le pouvoir des Hohenstaufen sort amoindri de la …   Encyclopédie Universelle

  • Interregne anglais — Interrègne anglais L interrègne anglais est une période du gouvernement de la république après la Première révolution anglaise, entre le régicide de Charles 1er en 1649 et la Restauration de Charles II en 1660. Cette période peut être divisée en… …   Wikipédia en Français

Share the article and excerpts

Direct link
Do a right-click on the link above
and select “Copy Link”